Trainée par les vagues (ouvert à tous)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> En Pleine Mer -> Terre en vue
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Marie-James Shark
Moussaillons


Inscrit le: 05 Aoû 2014
Messages: 5
Localisation: Dans l'eau, sur une porte
Emploi: Sans emplois pour le moment
Espèce: Humains

 Message  Posté le: Mar 12 Aoû 2014, 20:47    Sujet du message: Trainée par les vagues (ouvert à tous) Répondre en citant

Marie-James se laissa traîner par les vagues un bon moment avant de se réveiller. Elle ouvrit les yeux et s’affola quand elle vit qu'elle était dans l'eau au beau milieu de l'océan.

-Merde! tu es fière de toi j'espère, maugréa-t-elle tout bas.

Elle observa les alentours en plissant les yeux.

-Je me suis endormie... c'est des choses qui arrivent... depuis le temps que je suis sur cette île et que je n'ai pas mangé...

Elle tourna son visage blême vers la droit, puis la gauche ; elle aperçu enfin une île.

-Ah! s'écria la jeune femme. Il y a une île là-bas!

Marie-James soupira et leva les yeux au ciel en maugréant :

-Tu ne sais même pas si elle est sans danger...

Elle soupira par la suite et secoua la tête :

-Au moins, on ne sera plus au beau milieu de l'océan... c'est mieux que rien je crois.

Elle tenta de nager vers l'île mais les vagues l'en éloignait lentement et le manque de nourriture et la fatigue n'aidaient en rien.

-Je n'y arriverai pas... soupira-t-elle en se laissant flotter sur le dos.

___________________________________________________

Compétences

-Navigation : Marin (2)
-Mécanique : Bricolage (1)
-Corps à corps : Base offensive (2)
-Agilité : Souplesse (1)

couleur du dialogue:
-pour elle [color=#cc0099]
-pour la pirate [color=#cc0066]
Revenir en haut
Publicité






 Message  Posté le: Mar 12 Aoû 2014, 20:47    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Jimmy Phenix
Capitaine Att(h)achant


Inscrit le: 25 Fév 2013
Messages: 66

 Message  Posté le: Mer 3 Sep 2014, 03:23    Sujet du message: Trainée par les vagues (ouvert à tous) Répondre en citant

L'humidité de l'embrun lui fouettait la peau, halé par le sel et le soleil. Soleil sur le couchant au demeurant après une longue journée où il ne fit rien d'autre que briller. La mer était calme et l'équipage de l'embarcation ne faisait pas de vague. Pourtant ils étaient les pieds dans l'eau et écopé ne venait pas à l'idée de quiconque. En fait ils étaient très très calme. En fait il n'y en avait qu'un seul, et c'était Jimmy. Assis en tailleur près du bord de côte. Non loin de la ville. Comme en longue méditation en train d'observer l'horizon, on aurait dit un roc. Soudain il fouilla dans ses poches, en sortit sa pipe et son tabac, jurat et envoya le tout à la mer.
Ce sur quoi il méditait depuis tout à l'heure était une question simple mais ô combien plus compliqué.
Mais comment était il arrivé là?

Plus tôt ce matin là, une bonne grosse averse comme les cités en bord de mer peuvent connaitre s'était déclenché. Loin de l'ouragan, il allait certainement cesser dans les heures qui suivait. Mais la journée commençait déjà mal. Encore plus mal quand il appris qu'un de ses revendeurs (d'informations) avait vendus les agissements de lui et de son équipage à un curieux. Ce qui lui avait sérieusement posé problème. Par ce que comme informations qu'il achetait, en règle général c'était le cours des prix de marchandise sur les îles voisines en fonction de leurs production et leurs pénuries de bien. Ainsi que quelques législations en vigueur pour penser à une noble contrebande. Sauf que ces derniers temps, les allers et retour de l'Envergure au port étaient devenus légèrement différent, et autant Jimmy ne s'inquiétait pas quand à l'ignorance total de son équipage de ses agissements, par contre pour le principe, qu'on complote dans son dos contre lui, ça ne lui plaisait guère. En bref: il fallait lui rendre une petite visite à cet importun.
C'est ainsi qu'au détour d'un escalier extérieur sinuant le long d'un canal, il fit la rencontre d'une porte qui lui souffla que le fameux gaillard habitait ici.

*C'est marqué: Gzvi. Ce doit être là.*

Retroussant ses manches et se préparant à être un peu musclé, Jimmy gonfla ses poumons et mit un violent coup de pied dans la porte en beuglant:

-ALORS COMME CA MARCUS ON VEND SES VIEUX CLIENTS ? ! ! ! "

Certes, c'était son métier à Marcus de vendre ses clients. Mais Jimmy le payait suffisamment honnêtement sans qu'il ne le propose automatiquement sur son étalage. Encore, un fouineur particulier pourquoi pas, mais pas sans lui en parler ensuite.

-DESCEND TOUT DE SUITE, CANAILLE, QUE JE T'OUVRE LA BOURSE !

Pour sûr, sa visite lui laissera un souvenir très marquant. Il faut le chambouler un peu pour lui remettre ses ordres de priorité en place. C'était ce qu'il pensait. Mais Marcus ne venant pas, il se dit alors qu'il n'était pas là, et que c'était très con. C'est alors qu'en se retournant il vit la mégère de Marcus. Pour vous la faire courte, elle allait acheter le pain, avait la main s'approchant de la pogné de la porte quand celle ci vola en éclat vers son nez, désormais sanguinolent, et l'ayant envoyé dans les pommes. Le cageot de pomme entreposé derrière la porte. Elle avait dut pivoté sur elle même avant de tourné de l'oeil. L'oeil du borgne eut plutôt tendance à s’écarquiller d'effroi.

-Par les cinq enfer! Pardon! Oh vraiment désolé, ça va?

Hé bien non. Finit le temps de rouler des mécaniques (bien que l'ère s'y prête) Jimmy se retrouvait tout penaud d'avoir fais du mal à cette brave femme. Une brave bête d'ailleurs. Ils s'étaient bien trouvés avec son mari. Jimmy, qui était bien plus bestiale que brave dans ce genre de bavure, la prit dans ses bras et la souleva de terre. La pièce dans lequel il était entré était unique, ronde, et un escalier menait à l'étage qui devait comporté la chambre. C'était comme un moulin. Sauf pour entré. Quoique?
Arrivé en haut en grognant sous la charge, Jimmy avait bien deviné. Le lit était là. Il fit le tour du lit quand il entendit des pas précipité monté l'escalier. Ahanant, il lâcha la bonne femme sur le lit, se coinça le bras dessous, bascula, se démena, tourna la tête à droite et lança à Marcus qui venait de rentré:

-Je peut tout expliquer!

Ce fut la phrase de trop. Jugeant peut être hâtivement la situation de sa porte forcé, des bruits à l'étage d'activité extraconjugale forcé, et voir sa femme dans LEUR lit, forcé, le sang monta à la tête de cette tête de taureau moustachu. Plus gros, plus gras, plus lourd et surtout beaucoup plus moustachus que lui, Jimmy dévala l'escalier sur les fesses, essaya de s'enfuir pour évité de dépensé de l'énergie inutilement, et fut aidé par une poigne rude de moustache brune qui l'envoya valsé dans la porte, qui se décrocha de ses gonds, fit un appel d'air et comme un fakir pirate sur son tapis volant sous le déluge(car l'orage continuait toujours au dehors, rappelons le) Jimmy atterrit dans le canal, fit du rafting, et se trouva, pour faire simple, en mer.

*C'est le deuxième démon des profondeurs qui en avait après moi. Il s'ennuyait, alors son souffre douleur préféré, c'est bibi!*

___-___-___


Nous disions donc: Assis en tailleur près du bord de côte, non loin de la ville, sur une porte en bois. Il avait arraché un bout de planche pour ramé un peu, mais s'était laissé allé à la nostalgie d'une situation similaire dans sa jeunesse. Outre que ramer avec une planche c'était chiant. Mais voilà qu'il entendait des voix. Enfin, une seule, mais ici rencontré du monde était assez peu courant. Courant qui le ramenait petit à petit vers la rive. Vers une enclave où les eaux ralentissaient suffisamment pour qu'une planche de bois soit utile.
C'était une jolie rousse. Jimmy se méfia donc immédiatement. Les roux, il en avait disséminé suffisamment dans les ports pour rencontré ses progénitures. Il fallait évité les histoires Œdipienne. Mais bon, celle ci semblait avoir l'âge de Béatrice, sa petite fille. Ce qui ne voulait rien dire puisque Béatrice pouvait aussi avoir l'âge d'un de ses fils. Quoi qu'il en soit, hormis un nouveau piège du deuxième démon des profondeurs, il n'y avait pas de raison de se privé d'un peu de compagnie.

-Je n'y arriverai pas...

-Moi non plus!"

Il quitta sa position assise et s'allongea sur son radeau le visage entre les mains l'air flâneur. La botte dansant négligemment derrière lui. Ça pour une surprise c'en était une.

-En tout cas pas tout seul. On dirait bien qu'on est dans le même bateau ma ptite dame. Enfin si tu monte à bord et met d'la main à la pâte.

Lui tendant la main pour l'aider à monter.

-J'aurais put croire que vous étiez une sirène mais j'en ai déjà vus et elles sont pas fringué comme vous. En fait elles sont pas fringué du tout. C'est pour attirer les marins, tout ça... Enfin, vous êtes charmante aussi, je dit pas.

___________________________________________________

Futé : Marin (+4)=> Orientation en mer (+2)- Déchiffrage (+1) - Triche (+4) => Acteur (+2)
Force de la nature : Endurance (+6) - Dur à cuir (+6) - Force (+1)- Perception (+2) -Résistance aux maladies (+3) aux poisons (+2)
Bagarreur : Tir au pistolet (+2) - Combat main nue (+1) - maniement de la Hache (+5) et parade (+2)


[Couleur d'écriture #006699]

La plume a assez coulé sans terrain d'entente, il est grand temps de faire parler la poudre.
Revenir en haut
Marie-James Shark
Moussaillons


Inscrit le: 05 Aoû 2014
Messages: 5
Localisation: Dans l'eau, sur une porte
Emploi: Sans emplois pour le moment
Espèce: Humains

 Message  Posté le: Mer 10 Sep 2014, 20:36    Sujet du message: Trainée par les vagues (ouvert à tous) Répondre en citant

Elle ferma les yeux en soupirant. C'était beaucoup trop d’effort pour elle de garder les yeux ouverts et de voir le ciel bleu lui tomber dessus et la plonger dans les eaux creuses d'une mer qu'elle ne connaissait pas. Le visage plus pâle qu'à l'habitude aurait bien pu faire croire à un passant qu'elle était morte...

-Moi non plus!"

Marie-James ouvrit brusquement les yeux, mais n'osa pas tourner la tête ou faire quel mouvement que ce soit... "J'entends des voix la ou quoi...?" La pirate soupira et pinça les lèvres "C'est ironique que tu penses ça puisque tu en entend déjà!" La jeune femme bougea la tête légèrement "Jamais celle d'un homme pourtant!" et elle rencontra une barbe grise assez fournie qui avait l'allure d'une grise chevelure avant de voir de petits yeux la fixer au travers d'un visage large et imposant. Elle le fixa drôlement sans comprendre ce qu'il faisait là.

-En tout cas pas tout seul. On dirait bien qu'on est dans le même bateau ma ptite dame. Enfin si tu monte à bord et met d'la main à la pâte.

La pauvre jeune femme resta coite à regarder la main que l'étrange monsieur lui tendait. Il riait d'elle ou elle hallucinait? où avait-elle atterri pour rencontrer des gens qui se promènent sur un radeau au milieu d'une rivière. Un radeau... elle baissa les yeux sur ce qui était en fait une porte et leva un regard incrédule au petit monsieur.

-heu.. vous êtes un pêcheur? demanda-t-elle en lui donnant volontiers la main.

-J'aurais put croire que vous étiez une sirène mais j'en ai déjà vus et elles sont pas fringué comme vous. En fait elles sont pas fringué du tout. C'est pour attirer les marins, tout ça... Enfin, vous êtes charmante aussi, je dit pas.

Marie-James resta encore interdite devant lui. Elle avait l'air complètement idiote. Mais il fallait comprendre qu'elle avait passé des jours seule et que jamais elle n'aurait cru rencontrer des gens d'une manière si incongrue et qu'elle serait assise sur une porte avec un loup de mer qui était légèrement amoché quand on le voyait de près. Elle bégaya un merci un peu incertain et lui sourit.

-Vous voyagez souvent... heu comme ça... sur une porte?

___________________________________________________

Compétences

-Navigation : Marin (2)
-Mécanique : Bricolage (1)
-Corps à corps : Base offensive (2)
-Agilité : Souplesse (1)

couleur du dialogue:
-pour elle [color=#cc0099]
-pour la pirate [color=#cc0066]
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






 Message  Posté le: Aujourd’hui à 13:53    Sujet du message: Trainée par les vagues (ouvert à tous)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> En Pleine Mer -> Terre en vue Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 3.0 France.

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com