Une chambre siouplé

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Ville Basse -> Auberges -> L’Auberge des Quatre Vents
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Perry
Moussaillons


Inscrit le: 20 Déc 2014
Messages: 16
Espèce: Humains

 Message  Posté le: Sam 4 Avr 2015, 22:40    Sujet du message: Une chambre siouplé Répondre en citant

Le trajet jusqu'à l'auberge n'avait pas été aussi long que ce que la jeune femme pensait. Tant mieux, elle serait plus rapidement installée, et ça l'arrangerait. Elle devait se reposer et faire la liste de tout ce qu'elle comptait faire, dans les temps à venir. Il fallait qu'elle s'organise.

La fin de journée était belle. Le soleil n'était pas encore couché, mais il n'était plus très haut dans le ciel. Avec un peu de chance, si elle était rapidement installée, elle pourrait aller boire un coup quelque part, si elle était encore assez en forme. La calèche s'arrêta et Perry s'en extirpa, suivie d'Ink, tout joyeux de pouvoir se dégourdir les pattes. Etant donné qu'ils étaient dans une ruelle peu fréquentée, la jeune femme laissa du mou à la laisse du clébard pour qu'il puisse aller renifler les alentours, en se méfiant tout de même de devoir ralentir un démarrage canin imprévu, comme la première fois qu'il avait vu un naga. La petite semaine passée sur le navire avait habitué la jeune femme à ces humanoïdes, mais par peur qu'il fasse du mal à l'un d'entre eux, Perry avait, pour la plupart du temps, laisser enfermer le chien dans la chambre qui lui avait été attribuée. Sa réaction serait sans aucun doute la même dès qu'il en verrait un à nouveau, et ce serait comme ça pour un bon moment, certainement.

Le cocher aida la blonde à descendre son bagage, elle le paya, et il s'en alla sans rien dire. Décidément, la politesse ici était quelque chose qui semblait être rare... La blonde haussa alors les épaules et s'assoit sur sa malle, en regardant l'enseigne de l'auberge, perdue dans ses pensées. Maintenant qu'elle allait s'installer, c'était pour de bon le départ de sa nouvelle vie. Ça arrivait enfin. Elle finirait bien par retrouver son père, et ils s'installeraient ici, sur cette île, dans une jolie petite maison, et ils seraient alors heureux pour de bon. Elle soupira. Dire que si elle était restée sur son île natale, à l'heure actuelle, elle serait mariée de force avec un homme qu'elle n'aimait même pas... Heureusement qu'elle n'était pas du genre à se laisser faire. Elle pensa alors à Séraphine qui la houspillait à chaque fois qu'elle désobéissait -ce qui arrivait très souvent, à l'époque-, et se demanda comment cette dernière allait... Elle eu alors un pincement au cœur. Avant d'embarquer pour l'île Pirate, elle aurait pu lui rendre visite une dernière fois, à elle... La jeune femme soupira une seconde fois, la gorge serrée. Elle n'avait même pas songer à faire ses adieux à la femme qui l'avait élevée. Quelle horrible personne elle était...

Un grognement guttural se fit alors entendre, ce qui extirpa la blonde de ses pensées en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, et elle tira juste à temps sur la corde pour éviter qu'Ink prenne de l'élan pour sauter sur un naga qui passait dans le coin. Elle le ramena contre elle et lui grattouilla la tête en lui ordonnant de se calmer. Décidément, la bestiole avait du mal avec les hommes serpents... Mais il faudrait bien qu'il s'y habitue. Ils allaient vivre ici, et avec ces créatures, maintenant. La jeune femme lâcha un sourire gêné à l'homme serpent qui le lui rendit. Il ne s'était, manifestement et heureusement, pas rendu compte de l'agressivité de l'animal. Perry soupira une énième fois et se releva. Maintenant, il fallait voir si l'aubergiste avait une chambre de disponible...

Elle resserra la laisse du chien autour de sa taille, ne permettant pas à Ink de s'en aller à plus d'un mètre d'elle, et elle attrapa une des poignées de la malle, qu'elle déplaça avec difficulté jusqu'au porche d'entrée de l'auberge.Elle appuya sur la poignée de porte, qu'elle poussa d'un coup de fessier et elle entra alors dans l'établissement en tirant son bagage qui traînait lourdement sur le sol. En entrant, elle pria aussi intérieurement pour qu'il n'y ai aucun humanoïde visible à l'animal qui l'accompagnait.

La première chose qu'elle remarqua fût l'odeur de l'air, qui était comme imbibée de l'arôme de plusieurs alcools. La seconde fût les hommes assis autour des tables qui la regardait d'un air salace pour certain, et les regards inquiets d'autres vers l'animal qui toisait l'assistance d'un air sceptique, un peu idiot. Et la dernière chose fût l'imposante stature de l'individu derrière le buffet.

Elle laissa alors retombé le côté de la malle qu'elle soulevait devant le bar, et inspira pour parler d'une voix forte et enjouée à la personne qui se tenait de dos derrière le zinc.

« Bonjour ! Est-ce que vous auriez une chambre de libre, s'il vous plait ? Pour une durée encore indéterminée, certainement assez longue. Et est-ce que les animaux sont acceptés ? »

Elle priait intérieurement que oui, car sinon, elle allait devoir se débrouiller pour trouver un autre établissement qui remplirait ces deux conditions...


___________________________________________________

« Tout homme qui n’est pas à sa place reste sur place. »


© avatar : Selenada.



Médecine : Premiers soins, 1 point
Corps à corps (dague): Base offensive, 2 points
Connaissances : Déchiffrage, 2 point
Physique : Endurance, 1 point
Revenir en haut
Publicité






 Message  Posté le: Sam 4 Avr 2015, 22:40    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
PNJ
Quartiers-Maîtres


Inscrit le: 25 Fév 2013
Messages: 81

 Message  Posté le: Mer 8 Avr 2015, 19:53    Sujet du message: Re: Une chambre siouplé Répondre en citant

On trouvait à l’auberge des Quatre-Vents une ambiance calme assez constante pour que les habitués apprécient d’y revenir. Pourtant ces derniers temps, l’atmosphère était peut-être même un peu trop calme. La faute à l’attaque des Anges qui avait un peu sonné tout le monde. Certains discutaient en murmurant, certains observaient le fond de leur choppe d’un air morose, d’autres se murgeaient à la santé d’un ami perdu. Bref, Angelyna n’avait pas eu beaucoup l’occasion d’élever la voix et d’abaisser la poêle depuis quelques jours.

« Bonjour ! Est-ce que vous auriez une chambre de libre, s'il vous plaît ? Pour une durée encore indéterminée, certainement assez longue. Et est-ce que les animaux sont acceptés ? »

Se retournant d’un bloc, la tenancière du boui-boui se fendit instantanément d’un grand sourire, aux lèvres un peu trop rouges mais néanmoins engageant. Son établissement devait décidément inspirer confiance car c’était la troisième demoiselle perdue qui venait s’y échouer !

« Bonjour mon petit ! Bien sûr que j’ai une chamb’ de libre ! Les affaires sont calme d’puis l’enterrement et tout l’rafut autour. Bah dis moi, ton toutou, c’est un gentil ? Va pas se transformer à la pleine lune hein !? »

Elle finit sur un ton plaisantin. Son établissement accueillait en immense majorité des Humains mais c’était toujours amusant de se dire qu’un Humanoïde se cachait parmi eux.

« Ahahah ! C’son ptit copain à la donzelle, Angy ! Z’auront b’soin qu’d’un lit ! AHAHAHA ! »

Voilà enfin quelques rires gras pour animer cette soirée morose. Et enfin une occasion pour la tenancière d’exercer son fameux regard noir. Vu les buveurs qui noyaient rapidement leurs rires dans leur boisson, elle n’avait fichtrement pas perdu la main !

« Fais pas attention ma biche, mes soûlards y aiment aboyer mais y mordent pas. Si l’tient c’est pareil moi j’veux bien l’prendre. Y lui faudra une paillasse à… Oh, c’est vrai ! C’est quoi vos ptits noms ? »

___________________________________________________

Crédit avatar : @ Sambees
Revenir en haut
Perry
Moussaillons


Inscrit le: 20 Déc 2014
Messages: 16
Espèce: Humains

 Message  Posté le: Sam 11 Avr 2015, 11:56    Sujet du message: Une chambre siouplé Répondre en citant

A peine Perry avait-elle terminé sa phrase que la personne devant elle se retourna à une vitesse étonnante, et se dévoila alors devant elle une bonne femme maquillée beaucoup plus que nécessaire, mais à l'air adorable. La dame lui souriait gentiment, et la blonde, qui avait d'abord eu les yeux légèrement écarquillés en voyant le pot de peinture qui lui faisait face, rendit son sourire à la tenancière de l'auberge.

« Bonjour mon petit ! Bien sûr que j’ai une chamb’ de libre ! Les affaires sont calme d’puis l’enterrement et tout l’raffut autour. Bah dis moi, ton toutou, c’est un gentil ? Va pas se transformer à la pleine lune hein !? »

Un enterrement ? Quel enterrement ? Ça devait certainement être celui de quelqu'un d'important, si ça avait carrément calmé les affaires. Et pis, quel raffut ? Décidément, Perry arrivait avec trois wagons de retard. Elle allait demander à l'aubergiste de quoi elle parlait, et répondre à sa question (d'ailleurs, elle ne releva pas le sous-entendu avec la pleine lune, ne comprenant pas de quoi elle causait) quand une voix masculine s'éleva derrière elle.

« Ahahah ! C’son ptit copain à la donzelle, Angy ! Z’auront b’soin qu’d’un lit ! AHAHAHA ! »

Bon... elle demanderait tout ça plus tard. La blonde se retourna en jetant un regard perplexe à l'assemblée d'hommes qui riait grassement à la... à la blague ? que l'un des leurs avait faite. Elle leva un sourcil et fixa les gus qui se calmèrent aussi tôt en baissant leur regard sur leurs choppes. Elle jeta un coup d’œil derrière elle et vu le regard mauvais de la dénommée Angy. Eh beh dit donc ! La bonne-femme avait le don de savoir calmer ses clients d'un simple coup d’œil. Elle devait avoir de l'autorité, celle là. Perry en prit note, et se retourna une seconde fois vers la gérante.

« Fais pas attention ma biche, mes soûlards y aiment aboyer mais y mordent pas. Si l’tient c’est pareil moi j’veux bien l’prendre. Y lui faudra une paillasse à… Oh, c’est vrai ! C’est quoi vos ptits noms ? »

La jeune femme sourit et répond d'une voix douce à l'aubergiste.

« C'est vraiment gentil d'accepter le chien dans votre établissement ! Pour tout vous dire... Ink ne mord pas, non... Enfin, tant qu'on ne l'embête pas et qu'on ne m'embête pas non plus. » elle dit ça volontairement plus fort pour que les rigolos derrière elle l'entendent eux aussi. « Et pis, pas besoin d'une paillasse, un vieux drap ou une vieille couverture suffit largement !
Ravie de vous rencontrer, je m'appelle Perry !»


___________________________________________________

« Tout homme qui n’est pas à sa place reste sur place. »


© avatar : Selenada.



Médecine : Premiers soins, 1 point
Corps à corps (dague): Base offensive, 2 points
Connaissances : Déchiffrage, 2 point
Physique : Endurance, 1 point
Revenir en haut
PNJ
Quartiers-Maîtres


Inscrit le: 25 Fév 2013
Messages: 81

 Message  Posté le: Ven 17 Avr 2015, 19:03    Sujet du message: Une chambre siouplé Répondre en citant

Le sourire d’Angelyna se tinta d’amusement lorsque sa petite cliente haussa ostensiblement le ton en parlant du comportement de son chien si on l’ennuyait. Les réactions dans la salle étaient plus variées et il y eut bien un ricanement mais la tenancière dissipa vite les doutes :

« C’est très bien d’avoir un garde du corps dans c’te ville ! 
– Eeh ! J’peux être ton garde du corps Angy !?
– Non, prend moi plutôt !
– T’inquiètes, y a suffisamment d’quoi faire pour deux à garder la Gygy ! Ahaha–BUNK »

Une soucoupe poêle à frire volante venait de conclure l’échange avec fracas.

« Vous êtes gentils mes loulous, mais j’ai d’jà c’qui faut. » fit la tenancière d’une voix menaçante en agitant à la main la jumelle de la poêle qu’elle venait de jeter.

Son intervention sembla calmer les esprit, mais l’ambiance était pourtant bien moins morose qu’auparavant. En effet, cela faisait un moment que les réguliers de l’auberge des Quatre-Vents n’avaient pas vu de poêle voler. Et, il fallait bien l’avouer, cela leur manquait un peu.

« Bon ! Alors Perry… Moi c’est Angelyna, patronne de l’auberge des Quat’Vents, tu peux m’appeler Angy bien sûr ! C’que je te propose c’est une chambre en face de celle de Zoé à l’étage. C’est une gentille petite comme toi, mais avec les cheveux roses. Elle aime beaucoup les chiens aussi à ce qu’elle m’a dit, faudra pas hésiter à lui dire bonjour ! Alors ça fera trois sous pour la chambre une nuit et cinq pour un repas du soir. Pour ton toutou, j’ai peut-être quelques os qui traînent si tu les veux et puis, on va trouver une vieille couverture pour lui. »

Elle conclu sa tirade d’un clin d’œil appuyé.

« Tu prendras p’t-être quelque chose à boire aussi mon chou ? Un verre de lait ou d’eau ? »

___________________________________________________

Crédit avatar : @ Sambees
Revenir en haut
Perry
Moussaillons


Inscrit le: 20 Déc 2014
Messages: 16
Espèce: Humains

 Message  Posté le: Ven 17 Avr 2015, 21:11    Sujet du message: Une chambre siouplé Répondre en citant

Quelques rires se firent entendre suite à la déclaration de Perry, mais ils se calmèrent très vite après le court échange que l'aubergiste eu avec ses clients.

« C’est très bien d’avoir un garde du corps dans c’te ville ! 
– Eeh ! J’peux être ton garde du corps Angy !?
– Non, prend moi plutôt !
– T’inquiètes, y a suffisamment d’quoi faire pour deux à garder la Gygy ! Ahaha–BUNK »

Un coup d'air frais effleura la tête de Perry, soulevant quelques mèches de ses cheveux, lorsqu'un bruit sourd et métallique se fit alors entendre. Ink jappa et se redressa, tout-à-coup à l'affût, les oreilles relevées et le dos tendu. La jeune femme se retourna en écarquillant ses yeux qui devinrent ronds comme des soucoupes, pour apercevoir un homme qui se tenait la tête et fermait les yeux en ayant l'air de souffrir, une poêle à frire à ses pieds. Perry n'avait donc pas rêvé. Une poêle venait de voler dans la pièce.

...

La bonne femme venait de balancer une poêle sur un de ses clients ?
Une poêle ?
Sérieusement ?
Où est-ce qu'elle venait atterrir ?
Perry leva la main à sa joue et cligna plusieurs fois des yeux, en entendant la voix menaçante d'Angélyna dans son dos.

« Vous êtes gentils mes loulous, mais j’ai d’jà c’qui faut. »

La jeune femme se retourna pour à nouveau faire face à la tenancière, qui tenait justement une seconde poêle à frire et qui l'agitait d'un air mauvais. La blonde fixait l'aubergiste avec un air ébahit. Elle avait compris que la matrone en face d'elle avait du caractère, mais elle était loin de s'attendre à voir un ustensile de cuisine s'envoler dans la salle. Elle se demanda alors si elle faisait souvent ça... Bah, elle verrait bien. Et puis, elle l'avait en quelques sortes fait pour la défendre par rapport aux remarques des ivrognes derrière elle, non ? Perry se ressaisit alors et offre un grand sourire à l'aubergiste, prenant bien en compte le fait de ne pas discuter quand elle lui proposerait quoi que ce soit. Et accessoirement, de se méfier d'elle lorsqu'elle tenait une poêle dans la main...

« Bon ! Alors Perry… Moi c’est Angelyna, patronne de l’auberge des Quat’Vents, tu peux m’appeler Angy bien sûr ! C’que je te propose c’est une chambre en face de celle de Zoé à l’étage. C’est une gentille petite comme toi, mais avec les cheveux roses. Elle aime beaucoup les chiens aussi à ce qu’elle m’a dit, faudra pas hésiter à lui dire bonjour ! Alors ça fera trois sous pour la chambre une nuit et cinq pour un repas du soir. Pour ton toutou, j’ai peut-être quelques os qui traînent si tu les veux et puis, on va trouver une vieille couverture pour lui. » Elle envoit alors un petit clin d'oeil à la blonde, et la questionne : « Tu prendras p’t-être quelque chose à boire aussi mon chou ? Un verre de lait ou d’eau ? »

« Un verre d'eau, s'il vous plait ! »

Ne pas discuter. Il fallait qu'elle suive cette règle.
Même si elle n'avait pas spécialement soif, Perry tira un des tabouret près du bar et s'installa en face de la patronne. Ink s'installa à côté d'elle, toisant l'assemblée de soûlards dans le dos de la jeune femme.

Ce qu'elle demandait comme règlement semblait honnête, Perry ne discuta donc pas le prix. Elle repensa alors au restant de la tirade de la matrone. Une chambre à l'étage, en face d'une certaine Zoé aux cheveux roses... aux cheveux roses ? C'était possible, ça ?

... Baaah, elle venait bien d'arriver sur une île où les minotaures et les nagas étaient fréquents, et où les aubergistes balançaient des poêles sur leur clientèle, donc, pourquoi pas, après tout. Elle aurait certainement l'occasion de la rencontrer, si elles seraient voisines de palier. Angy, elle avait parlé de quoi d'autre, aussi ? Ah oui, la nourriture de l'animal...

« Pour Ink, c'est vraiment gentil de proposer de lui refiler des restes. Si vous voulez, je pourrais faire la plonge en remerciement, une ou deux fois dans la semaine. Ou plus, si vous en avez besoin. »

La blonde fronça les sourcils en fixant son index qui faisait des ronds sur le bois du bar. Quelle proposition débile elle venait de faire. Mais bon, si ça pouvait aider Angélyna qui acceptait déjà son chien et incluait la nourriture dans le forfait de la chambre, c'était le moins qu'elle puisse faire pour la remercier. D'ailleurs, en parlant de travailler, maintenant qu'elle avait trouvé une chambre et qu'il fallait payer, il vaudrait mieux qu'elle trouve un emploi...

« D'ailleurs, en parlant de choses à faire, est-ce que vous auriez une idée d'où je pourrais trouver un emploi ? Ou par hasard, est-ce que vous auriez besoin de quelqu'un pour vous aider dans la... euh... dans les taches à faire pour bien tenir une auberge ? Une serveuse, ou une femme de chambre, par exemple ? »

La blonde se permit de poser ces quelques questions, espérant une réponse positive à l'une ou à l'autre. Malgré la fatigue du voyage qu'elle avait à peine achevée, son cerveau tournait déjà à pleins gaz, réfléchissant à un quelconque moyen de se faire de l'argent légalement.

___________________________________________________

« Tout homme qui n’est pas à sa place reste sur place. »


© avatar : Selenada.



Médecine : Premiers soins, 1 point
Corps à corps (dague): Base offensive, 2 points
Connaissances : Déchiffrage, 2 point
Physique : Endurance, 1 point
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






 Message  Posté le: Aujourd’hui à 07:50    Sujet du message: Une chambre siouplé

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Ville Basse -> Auberges -> L’Auberge des Quatre Vents Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 3.0 France.

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com