Après la bataille

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Zone Rurale -> Cimetière
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
MJ
Quartiers-Maîtres


Inscrit le: 24 Fév 2013
Messages: 293

 Message  Posté le: Jeu 1 Oct 2015, 14:30    Sujet du message: Après la bataille Répondre en citant

Le vent souffle en permanence sur le promontoire rocheux. Il siffle, vrille et caresse les pierres dressées face à l’océan comme des mats de navires. Mais c’est une flotte de bateaux fantômes. Cette pensée fait sourire amèrement la jeune femme agenouillée face à une parcelle de terre fraîchement tournée. Au moins, les morts ne sont pas tellement dépaysés.

Elle profite du grondement du ressac et des plaintes du vent dans cette relative solitude. Juste quelques minutes, elle les a méritées.


« C’est ça qui m’attends ? Des journées comme celle-ci ? » murmure-t-elle à la tombe.

Le soleil baissait à peine sur les hauteurs de Kallistê à l’ouest, mais Cassandra avait l’impression que les heures s’étaient multipliées plus vite que des rats dans un grenier. Comment est-ce que tous les événements avaient pu tenir ensemble sur cet intervalle de temps lui était un mystère. Les préparatifs de la cérémonie, la procession, le discours, l’attaque, la tentative d’assassinat… Il avait fallut gérer le désordre, trier les morts des blessés, calmer la foule. S’assurer que la menace était éloignée, coordonner la poursuite chargée de s’en assurer. Faire un bilan des dégâts et l’état dans le reste de la ville. Elle avait laissé les trois Grands Pirates en prendre leur part, se concentrant sur la situation qui était sous ses yeux.
Après avoir géré l’urgence et rapidement nettoyé ce qui pouvait l’être, la procession avait repris. Nettement réduite, évidemment. Mais c’était une chose qui devait être faite. Le corps de Johann C. Preston avait été bien suffisamment exposé aux dégâts. Il avait tenu la barre pendant vingt ans, il avait eu ses moments de folie ou de grande inspiration, il était admiré par certains, méprisé par d’autre, mais personne ne contestait son importance… S’assurer qu’il reposait aux côtés de son illustre aïeul, fondateur de Clavinia, avait déjà une importance symbolique. Pour son héritière c’était plus qu’une question d’honneur, c’était tout ce qui lui restait de ce père qu’elle avait tant voulu connaître. Dire qu’il y en avait eu pour proposer de laisser son corps aux mains du Gouvernement, voir même de le mutiler sciemment !


« Ce n’était pas comme ça que j’avais imaginé… Comment faisais-tu, père ? Si seulement tu pouvais me répondre. »

Une bourrasque de vent arracha la larme aux coins de ses yeux. Deuil ce qui aurait pu être et ne sera jamais. Cassandra Preston… On le lui avait collé sur le front pour arranger les affaires des trois Grands Pirates, comme si ça n’avait pas vraiment d’importance au final. Il faudrait qu’elle s’y fasse. Elle entendait encore William, un fois la poussière du combat retombée :

« Eh bien, pour une cérémonie d’intronisation, on n’aurait pas pu rêver mieux ! »

« Que voulez-vous dire ? »

« C’est évident non ? Le Gouvernement lui-même vient de vous adouber ma chère. À peine présentée au public que déjà il envoie ses Anges vous éliminer. Voilà ce que l’histoire retiendra ! Quant au baptême du feu, il est réussi. »


Elle avait alors parcouru la Grande Place du regard, vu la file de blessés attendant de se faire soigner et la rangée de corps qu’on recouvrait d’un drap ou d’un vêtement. Comment pouvait-il seulement prendre tout cela à la légère ? Et même pire, y voir quelque chose de positif !? Elle n’avait su quoi répondre. À ce moment-là elle s’était promis de devenir moins dépendante de lui. Il avait été son meilleur allié pour la faire accepter aux autres. Elle l’admirait. Il était dangereux. Et il avait sa propre manière de gérer les choses, qui pouvait très bien ne plus être dans ses intérêts à elle à l’avenir. Ce n’était d’ailleurs pas le seul dans ce cas…

« Et dire que certains se demandaient ce que tu faisais. Pendant tout ce temps tu les as supportés ces trois là… »

Cassandra se redressa et emplit ses poumons de l’air marin en levant son regard vers l’horizon.

« C’est à mon tour. Je serais digne de toi. De vous deux. Même si je dois faire la guerre pour ça. »

Lorsqu’elle tourna le dos à la dernière demeure de Charleston et Johann Preston, le costume savamment choisit par William semblait moins lourd sur ses épaules. Il n’y avait plus de retour en arrière, il n’y en avait jamais eu dès lors qu’elle avait accepté cet héritage. Maintenant elle devait faire face à une avalanche de mauvaises nouvelles qu’elle devrait s’efforcer de retenir le temps de savoir quels étaient ses moyens pour y apporter des solution ; aller constater l’état de Pal et espérer qu’il soit rapidement en état de la soutenir ; s’occuper de savoir qui cherchait déjà à se débarrasser d’elle chez les Pirates… Puis il faudrait probablement qu’elle se présente en bonne et due forme auprès du panier de crabes affamés de la haute société Clavinienne ; rapidement améliorer ses pauvres bases scolaires ; se pencher sur les comptes de Preston ; apprendre à manier la rapière ; rassurer les chefs de village Kallistéens ; tenter de s’entendre avec Issida…
La journée était loin d’être terminée et les prochaines ne promettaient pas beaucoup de temps morts non plus.

Mais avant toute chose, elle avait des points sur les i à mettre avec quelqu’un. En regagnant l’abri des arbres qui bordaient le cimetière, Cassandra appela calmement une personne qui n’avait pas vraiment eu le temps de se présenter jusqu’ici.


« Montre toi, je sais que tu es là. »

Elle ne la voyait pas, mais depuis qu’une ombre l’avait soudain tirée au bas de la fontaine elle avait la désagréable impression de sentir en permanence un regard sur sa nuque.



On devinera que cet appel est adressé à Azémia. Tu peux considérer qu’avec l’enchaînement des événement et le monde autour, tu n’as pas vraiment eu le temps d’avoir ton mot en privé avec Cassandra jusqu’ici. :)

___________________________________________________



Crédit signature : @ Zeeksie Crédit avatar : @ Fiszike
Revenir en haut
Publicité






 Message  Posté le: Jeu 1 Oct 2015, 14:30    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Azémia
L'abeille cool


Inscrit le: 24 Fév 2013
Messages: 116
Localisation: Clavinia
Emploi: Garde du Corps
Loisirs: Espionne
Espèce: Tieffelins

 Message  Posté le: Ven 16 Oct 2015, 21:38    Sujet du message: Après la bataille Répondre en citant

Je tressaille quand j'entends l'injonction de m'approcher. Je m'avance d'un pas lent dans sa direction, afin de lui laisser le temps de savoir d'où je viens. Il est toujours désagréable de ne pas savoir d'où vont sortir... surgir les gens. J'étais en retrait mais pas complètement cachée. De plus, je me forçai à avoir le pas plus lourd que d'habitude afin qu'elle m'entende sur le sol. Je me demandai un instant comment je devais m'adresser à elle. On n'avait pas réellement eu le temps de me briefer là dessus. J'optai pour la simplicité.

« Dame Cassandra... »

J'ignorai s'il y avait un protocole pour s'adresser à un grand pirate... Alors un Grand Pirate humain...

Cassandra prit un moment pour me détailler d’un air surpris. Elle s’attendait visiblement à autre chose. Peut-être quelqu'un de plus grand ou plus fort, ou simplement plus masculin... Je me retins de hausser les épaules. J'imaginais sans mal la réprimande si je lui manquais un tant soit peu de respect. Elle me faisait penser à la Capitaine Jazz par certain côté. Je me méfiai un peu, c'est vrai.

" … Comment t’appelles-tu ?"

"Azémia Oswald...
Nabi Lacq m'a confié votre sécurité."


Hmm.... Question simple, réponse simple. Mais bizarrement, je la vis prendre un air sévère. Je me demandai qu'est-ce que j'avais pu dire qui lui déplaise soudainement. Je n'allais pas tarder à le savoir :

« Ça je m’en doute bien ! Et il n’a pas jugé bon de m’en tenir au courant… Depuis quand est-ce que tu me suis ? Tu étais la seule ? »

Les accusations m'interpellent. Et je n'aime pas trop ce ton qui me hérisse le poil sur la nuque. Je redresse la tête, raide, et plante mon regard dans ceux de l'humaine sans la lâcher du regard. Calme apparent, tempête intérieure... Comptez jusqu'à trois avant de répondre. S'en tenir aux faits et souffler. Sinon, je vais aller aux devants des ennuis.

"Juste avant le début de l'attaque, au début de la procession. Et oui... et non. Je suis la seule à suivre cet ordre précis. Mais Pal m'a aidé dans ma tâche."

Tout d'une traite, j'ai répondu point par point, sans entrer dans les détails. Et elle ne mérite pas plus. Je n'ai pas suffisamment confiance en elle. Si Nabi-Lacq n'a pas jugé utile de l'informer, c'est surement qu'il ne sait pas encore à qui se fier dans son entourage. Bizarrement, cette idée me ragaillardit. Une bouffée de fierté me gonfle la poitrine.
La jeune femme face à moi ne se démonte pas face à mon regard qui ne fléchit pas et elle réfléchit un instant. Le ton que j'ai employé est exactement celui qu'emploierait quelqu'un si il voulait juste faire profil bas alors qu’il n’en pense pas moins. Et elle aurait parfaitement raison de croire cela, car tel était le cas. Silencieuse comme une ombre, obéissante, mais pas stupide pour autant.

« Azémia, c’est bien ça ? Merci. De m’avoir sauvée près de la fontaine. » dit-elle en m'offrant un sourire.

« Tu as été blessée. » Simple observation.

Je hoche la tête au merci. Et je m'adoucis. Je vois bien l'effort qu'elle fait pour apaiser le ton qu'elle avait utilisé juste avant. Je ne suis pas la pour entrer en guerre. Si elle souhaite un échange plus courtois, je saurai lui rendre la pareille.

"En effet. Mais tout est sous contrôle."

Je ne peux retenir un geste inquiet vers ma corne. Cela ne me fait pas mal, mais ça me préoccupe plus qu'une blessure qui se refermerait simplement avec du temps. Là, je ne sais pas trop, et des tieffelins que j'ai pu croisé, ceux dont la corne était sectionnée, ça n'a jamais repoussé... Mais déjà je reporte mon attention sur Cassandra.

"Et vous même ?"

C'est vrai ça... Je l'observe un peu mieux. Je ne m'en étais pas spécialement inquiétée. Jusqu'où devait aller mon rôle ? Aucune idée. Un garde du corps, oui, une nourrice ? Peut-être pas. Mais tout de même, je l'avais un peu malmenée vers la fontaine. J'aurais moi-même pu la blesser en voulant la sauvant. Pal me préoccupait plus après coup.

« Moi ? J’ai été bien protégée. »
A nouveau un sourire, avant de reprendre son visage décidé. Je ne pouvais nier qu'elle avait du caractère et de la volonté. Je la remerciais intérieurement pour le compliment sous-jacent.

« Je vais sûrement devoir encore rencontrer beaucoup de monde en redescendant en ville. Ensuite j’irais voir comment va Pal. »

Je suis soulagée de voir que le sort de Pal l'inquiétait surement autant que moi. J'aurai ainsi l'occasion de le voir et de me renseigner sur son état. J'espérais sincèrement qu'il s'en tirerait. C'était un combattant qui avait toute mon admiration. Je ne pouvais cacher que je m'étais attachée au minotaure, de manière totalement inattendue sur le champ de bataille.

« Nous n’aurons peut-être pas l’occasion de nous parler beaucoup d’ici là. Donc, si tu dois me suivre, autant savoir à quoi l’on doit s’attendre l’une de l’autre. D’abord, est-ce que tu devais me protéger seulement aujourd’hui ? »

"Non, les autres jours aussi. Ma mission consiste à vous protéger des dangers auxquels vous exposent vos nouvelles fonctions."

Je marque un temps d'arrêt. Je réfléchis à la manière la plus polie de lui dire que je ne sais pas si elle a le droit de me donner des ordres. Si elle me congédie par exemple, je devrais surement braver son ordre pour respecter celui de Nabi-Lacq et la protéger malgré elle.

"Par contre... je ne sais pas si les ordres que vous pourriez me donner priment sur ceux de Nabi-Lacq." fit-je finalement le plus honnêtement.

___________________________________________________

crédits avatar et bannière : cushart et meago - color= #ffcc99

Compétences communes (1) :
Endurance : 1

Compétences de race (31) :
Palier 1 : Furtivité : 6 | Agilité : 6 | Vision ténébreuse : 5 | esprit calme : 5
Palier 2 : combat acrobatique : 4 | Ombrageux : 2 | Peau de feu : 1 | Absorption de lumière : 2
Revenir en haut
MJ
Quartiers-Maîtres


Inscrit le: 24 Fév 2013
Messages: 293

 Message  Posté le: Dim 13 Déc 2015, 01:08    Sujet du message: Après la bataille Répondre en citant

Ce n’était pas la personne à laquelle Cassandra s’attendait. En son fort intérieur, la fraîchement Grande Pirate s’était préparée à faire face à une grande silhouette sombre au visage neutre et professionnel. Un garde qui savait ce qu’il faisait et qui allait lui répondre avec une grande économie de mots et l’air de celui qui sait ce qu’il doit faire bien mieux qu’elle. C’est le genre de personnage qu’elle s’imaginait devoir affronter ici sous les frondaisons.

*Mais quelle petite idiote tu fais !* se chapitra-t-elle lorsque, prise de court par l’apparition d’Azémia, elle l’avait immédiatement mise sur la défensive.

Une idiote qui se faisait des illusions toute seule, oui. Après tout elle ne savait rien du protecteur providentiel qui l’avait jetée au bas de la fontaine pour la soustraire aux assauts des Anges. Rien d’autre que des mains vives et des bruits de combat. Tout ce dont elle pouvait être à peu près sûre, c’était que ce serait un Tieffelin qui lui apparaîtrait.
Une jeune cornue qui ne semblait pas bien plus âgée qu’elle, voilà qui changeait la donne. Là où elle avait craint de se sentir jugée et mise en doute par quelqu’un de plus âgé et expérimenté, un homme qui plus est, elle se retrouvait plutôt face à son égale. Cela ne voulait pas dire qu’elle ne devait pas mettre les choses au clair, mais s’en faire une amie serait une stratégie bien plus envisageable et intelligente.

*Il y a pensé. Sûre qu’il y a pensé… Cet Ic-Laq…* soudain, Cassandra tiqua en plein milieu de la conversation.


« Tu as dis Nabi-Laq ? Est-ce un frère d’Ic-Laq ? »

« Je n'en sais rien. »

Cassandra se reteint de laisser transparaître sa perplexité. Après tout, les noms n’avait peut-être aucun rapport, ce n’était pas le moment de se frotter aux barrières culturelles.

« Je suis arrivée il y a quelques mois sur l'île. Il m'a prise sous son aile quand j'ai fait mes preuves. Mais je sais garder ma place et il me semble que ce serait une question déplacée de ma part. »

La jeune femme ne releva pas, mais la Tieffeline en révélait bien plus qu’elle ne pensait dans cette simple phrase. Cassandra en pris note, il serait bien temps d’explorer cette idée de place plus tard.

« C’est au moins un de ses lieutenants ? Je peux considérer que c’est comme si tu étais envoyée par Ic-Laq ? » demanda-t-elle tout de même afin de lever tout risque de quiproquo.

« Oui, c'est juste. »

D’accord… Voilà une question idiote qu’elle n’aurait plus à poser. Il était maintenant temps de passer aux modalités de la cohabitation et à quelles extrémités le Sombre avait pu penser.

« Donc, tu vas rester avec moi en permanence ? jour et nuit ? »

*Ça va faire beaucoup d’intimité d’un coup ça…* pensa Cassandra. Elle n’était pas nécessairement étrangère au manque d’espace personnel, mais elle n’ignorait pas non plus que cela voulait dire qu’Ic-Laq aurait indirectement les yeux sur elle en permanence.

« Non, ça ne sera pas pas nécessaire. » répondit la jeune rouge dans un timide exercice de langue de bois tieffeline.

Elle choisissait visiblement soigneusement ses mots sans trop le laisser paraître. C’était raté pour les apparence et Cassandra en était bien aise. Elle supporterait bien mieux son démon gardien si elle pouvait voir au travers de son masque.


« Il y aura des moments plus critiques que d'autres… Comme être exposée face à un parterre de pirates pour un discours. Les anges… C'était bonus. »

« Bonus… Oui, j’imagine que j’ai eu de la chance… » répondit-elle d’un ton circonspect, ne sachant encore si elle devait en rire.

La perspective inquiétante de se voir imposer cette demoiselle dans les pattes à toute heure s’éloignait. C’était bien plus raisonnable, d’ailleurs la jeune Preston était déjà prête à imposer que sa "suite" dispose de temps pour vivre. Mais cela avait d’autres inconvénients, le premier et non le moindre c’était que quelqu’un à Clavinia cherchait déjà lui faire rejoindre le caveau familial. Avoir une ombre comme Azémia sur ses talons lui donnait l’impression de pouvoir se concentrer sur ce qu’il y avait devant elle.
D’un autre côté, elle doutait de pouvoir vraiment croire être seule à aucun moment que ce soit à partir de maintenant. Ça c’était une autre sorte de problème… Enfin ! Ça ne lui apporterait rien de s’en soucier maintenant. Elle allait s’occuper des choses une par une au fur et à mesure qu’elle se présenteraient devant ses yeux.


___________________________________________________



Crédit signature : @ Zeeksie Crédit avatar : @ Fiszike
Revenir en haut
Azémia
L'abeille cool


Inscrit le: 24 Fév 2013
Messages: 116
Localisation: Clavinia
Emploi: Garde du Corps
Loisirs: Espionne
Espèce: Tieffelins

 Message  Posté le: Dim 31 Jan 2016, 20:54    Sujet du message: Après la bataille Répondre en citant

« J’aimerai au moins savoir lorsque tu seras là et lorsque tu prendras congé. Ce sera plus simple pour nous deux si je sais que tu me suis, ne serait-ce que pour ne pas te faire courir inutilement. » ajoute-t-elle alors que ses yeux observent les bandages à ma hanche avant de remonter jusqu'à mes yeux « Et pour m’assurer que tu as le temps de te restaurer, entre autres. »

"Je n'y vois pas d'inconvénients. Je saurai également me faire discrète si c'est nécessaire. Mais vous saurez toujours quand je suis à vos côtés."

Voila, nous mettions au point nos premiers pas d'une cohabitation étrange et imposée. Je reculai d'un pas, et montrai mon nouveau talent récemment acquis, en me coulant doucement dans les ombres autour de moi, non sans une certaine fierté. Je m'approchai de plus en plus de l'idéal tieffelin que je m'étais fixée en quittant mes pairs. Le jour où je rentrerai chez moi, je serai une tieffeline accomplie.

Cassandra plissa les yeux, essayant de voir de quelle manière je procédais (si elle trouvait, bravo à elle, moi-même ne sachant pas concrètement comment je faisais). Elle continua à fixer l’endroit où je venais de disparaitre, sans laisser paraître son trouble. J'admirai intérieurement sa facilité à cacher ses émotions. Le chemin est parfois long pour réussir à maitriser ses bouillonnements intérieurs.

« J’en serais contente. Bien, nous allons rejoindre ces gens et redescendre vers la ville. » dit-elle en désignant une partie du cortège qui semblait l’attendre « Si tu as une remarque à me faire, ou un conseil, tu es libre de parler maintenant. Sinon, nous pourrons faire plus ample connaissance une fois au calme. »

Elle employait un ton assez doux qui atténuait ses paroles autoritaires. Elle était encore prudente sur l’image qu’elle semblait vouloir me renvoyer, mais je lui suis gré de ne pas non plus me paraître froide... Même si je n'étais pas dupe.

"Dois-je me tenir aussi... invisible que possible ? Enfin... "

Humm... Je me rendais bien compte que ce n'était pas très clair ce que je venais d'exprimer. Je réfléchis à la tournure de ma phrase et essaya de mieux formuler mon idée.

"Est-ce que vous préférez que l'on vous voit en ma présence ou non ? Jusqu'à ce calme ?"


Ca me semblait plus simple quand je recevais mes ordres d'une seule personne. L'interférence de Cassandra avec l'ordre premier de Nabi-Lacq me déroutait un peu, et je ne sais pas forcément sur quel pied danser. Obéir sans discuter les ordres d'une humaine ? (même d'une Grande Pirate ?). Toutefois, l'essentiel restait simple. Surveillance et protection. Enfin, aussi simple que me le permettait pour l'instant mon corps douloureux. Jusqu'à nouvel ordre, je pris l'option d'écouter ce que la brune imposait. On me l'aurait fait savoir si je me fourvoyais.

Cassandra pesa l’option. Il n’y aurait rien de choquant à ce qu’elle soit protégée après un tel épisode. D’ailleurs, ce serait même mieux qu’elle démontre ostensiblement sa confiance en certains Pirates. L’un de ceux qui l’avaient aidé sur la Grande Place ferait bien l’affaire et ce serait probablement une juste récompense. Maintenant, Azémia…

« Je te laisse choisir : qu’est-ce qui sera le plus facile pour toi ? »

Mon masque d'indifférence vola en éclat un court instant. Et je ne pus que me montrer étonnée. Elle me demandait mon avis ? J'avais vraiment le choix ? Le plus facile ? Mais dans quel sens ? En terme de discrétion surement... Elle me reprendrait surement si je me fourvoyais dans le sens de sa question . J'optais pour l'honnêteté, comme souvent.

"Je serai surement moins facilement discrète avec ma blessure. Je suis un peu gauche pour l'instant"

___________________________________________________

crédits avatar et bannière : cushart et meago - color= #ffcc99

Compétences communes (1) :
Endurance : 1

Compétences de race (31) :
Palier 1 : Furtivité : 6 | Agilité : 6 | Vision ténébreuse : 5 | esprit calme : 5
Palier 2 : combat acrobatique : 4 | Ombrageux : 2 | Peau de feu : 1 | Absorption de lumière : 2
Revenir en haut
MJ
Quartiers-Maîtres


Inscrit le: 24 Fév 2013
Messages: 293

 Message  Posté le: Sam 13 Fév 2016, 20:41    Sujet du message: Après la bataille Répondre en citant

Cassandra avait volontairement laissé la question ouverte. Elle était dans une situation où la plupart de ceux qui l’entouraient connaissaient mieux leur affaire qu’elle et elle en avait parfaitement conscience. Il serait stupide dans ces conditions de prendre les décisions seule.
Est-ce que ce serait plus facile pour la protéger ? Plus facile pour éviter d’attirer l’attention ? Plus facile pour rester dans les instructions initiales de son supérieur ? Plus facile de gérer avec ses blessures ? La Tieffeline interpréterait en fonction de ce qui importait le plus à ses yeux dans l’immédiat. Et c’est ce qu’elle fit.
*Si elle se fait bousculer ça ne fera qu’attirer l’attention et la mettre en difficulté… Par contre si on la voit, quel message cela va transmettre ? Foutre ! je pense comme William…*


« Alors tu resteras près de moi sans te cacher. » 

La Grande Pirate réfléchissait vite, passant à la question suivante : comment présenter Azémia ? S’il s’agissait d’être discrète, elle connaissait d’autres méthode que celles des Tieffelins pour se rendre invisible.

« Par contre, comme même moi je ne savais pas que j’avais une garde du corps, ça n’a pas vraiment à se savoir, je me trompe ? »

« Non en effet. Ce n'est pas indispensable. »

Cassandra fronça les sourcils, le dialecte tieffelin sibyllin allait vite la fatiguer, mais elle décida qu’elle ferait pour le moment avec ce genre de réponse en demi-teinte.

« Je dirais que tu… t’es distinguée sur la Grande Place et que je désire te remercier personnellement. Personne ne devrait trop poser de questions et on t’oubliera facilement. On n’est pas obligé de disparaître complètement pour sortir de l’esprit des gens. »

« Dans un sens… C'est plutôt juste. Et c'est un domaine où je devrai m'en sortir. » admit la jeune cornue.

Elle se plaça légèrement en retrait derrière Cassandra et lui fit un signe de tête entendu une fois choisi la place qu’elle estimait idéale.


« Je suis prête si vous l'êtes aussi. »

Prête ? Non. Mais ce n’était pas quelque chose qu’elle allait dire. Et, de toute manière, comment pouvait-on être prêt à tout ça ? Elle nagerait avec le courant pour l’instant jusqu’au moment où elle pourrait se raccrocher à des repères plus stables.

« Il faudra me raconter comment tu as fait pour t’en sortir autour de la fontaine, d’ailleurs. Quand nous serons auprès de Pal, et que la tempête sera passée. » répondit-elle en portant déjà son regard vers la suite.

Et, redressant la tête et les épaules, Cassandra s’avança d’un pas souple et sûr en direction du groupe qui attendait près du chemin redescendant vers Clavinia. Ils avaient besoin d’elle, ils avaient besoin d’une vision commune pour se coordonner et réagir. Elle apporterait cette vision. C’était son devoir.

Dans son dos, elle perçu l’inspiration de sa garde du corps qui carrait les épaules à son tour. Ce n’était pas grand-chose, mais c’était déjà beaucoup : la toute fraîchement Dame Preston était déjà moins seule ; elle avait une ombre et décidât de lui faire confiance.


___________________________________________________



Crédit signature : @ Zeeksie Crédit avatar : @ Fiszike
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






 Message  Posté le: Aujourd’hui à 13:42    Sujet du message: Après la bataille

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Zone Rurale -> Cimetière Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 3.0 France.

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com