Discussion civilisée et préparatifs en poudre

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Quartier Marchand -> Rues et ruelles
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Ǽðřəδøņ
Taxi Kallistéen


Inscrit le: 24 Fév 2013
Messages: 181
Localisation: Assis
Emploi: Dormeur
Loisirs: Dormir
Espèce: Humains

 Message  Posté le: Mar 1 Mar 2016, 15:33    Sujet du message: Discussion civilisée et préparatifs en poudre Répondre en citant

C’était une nuit étoilée, sombre et chaude. La lune n’était qu’un mince croissant à peine visible. Le crissement des cigales me parvenait de loin, accompagné d’effluves sèches et parfumées des terres de mon pays. Toutes les conditions était réunies pour sommeiller dehors dans le filet d’air frais qui descendait vers la mer en tournant dans ces étroites venelles.

Soupir… Je ne suis pas là pour ça. Bon, mettons nous au travail.

Pour les membres de la bande à Enzio la Balafre, la soirée est en passe de devenir beaucoup moins reposante aussi. Cela leur apprendra à m’obliger à veiller pour expliquer quelques points importants de notre relation.
Je les vois d’ici, tranquillement assis dans leur repaire, les plus audacieux reposant leurs chaussures crottées sur les tables. Ils jouent aux cartes, boivent, fument, plaisantent entre eux. Peut-être discutent-ils de leurs prochaines opérations. Ce serait le mieux pour la mise en scène : ils discutent de leur vengeance prochaine contre le petit Lachaise et la tignasse rousse armée d’une pétoire qui pourrait l’aider. Ils sont content d’eux, ils rient même un peu du tour pendable qu’ils s’apprêtent à leur jouer…

Tout à coup, un bruit de verre cassé.

Les conversations s’arrêtent, les oreilles se tendent, les mâchoires se raidissent. Ils y a comme un grésillement dans la pièce, ainsi qu’une odeur de souffre. Les yeux s’agrandissent et soudain une voix s’écrie « Une bombe ! C’est une putain de bombe, barrez vous ! » L’air est aussitôt secoué de grincements de chaises et de vibrations de pas de course sur le plancher. Ils se bousculent presque et sortent l’un après l’autre de leur antre dans la précipitation et la panique. C’est là, dans la noirceur de la venelle, qu’une masse sombre les envoie au tapis.

Ce n’est pas une manière très noble de les attaquer, mais le bon samaritain qui est en moi se dit qu’en les envoyant souffler un peu au sol il les sauvegarde probablement de complications cardiaques dans le futur. Ma bonté me perdra.

Bien, maintenant que j’ai toute leur attention, il est temps de déclamer le texte que je me suis prévu. Oh, rien de bien exceptionnel : j’allumerais une cigarette et ferais rougeoyer la braise, éclairant ainsi mon visage d’une lueur inquiétante ; je dirais alors « Ne touchez à personne d’autre que moi, ou la prochaine fois ce sera une mèche courte. » Une fois le message passé, je n’aurais qu’à m’éloigner d’un pas sûr, sans regarder l’explosion. Simple. Je porte à mes lèvres les feuilles roulées d’avance.

MIAAOW ! MIAOW !

« Mierda, c’est quoi ça ? »

« C’est… c’est la chatte de ma nièce, elle attend des petits. »

« Porcu… et vous êtes sortis sans ? Vous êtes vraiment des monstres. »

Sans tarder je rentre dans le gourbi en donnant à ma fidèle chaise la mission de surveiller ces vendeurs d’assurance d’opérette. Suivre les miaulements n’est pas difficile, mettre la main sur le félin effrayé et peu coopératif est un autre problème.

« Misgiu misgiu ! Fait pas ta diva, on a pas toute la nuit. »

Sans ménagement, je la choppe par la peau du cou et me hâte vers la porte.

Pssshhhhhhhhhh, heureusement que cette mèche est plutôt longue, sshhhhhhhht~ oh oh. Plongeons !

BAOUM !

J’ai mal. Pourquoi j’ai mal ? Ah oui, les griffes de la minette dans ma peau. Oh-là calme tes ardeurs la grosse, on pourrait commencer par boire un verre ! Allez je te confie à l’autre-là.

« Tiens, tu pourras dire à ta nièce qu’elle va bien. »

« Heu… grazia. »

« Je connais cet accent… Antone ? »

« Non ? Lasiega !? »

«  ! Mais c’est bien toi vieux brigante ! Qu’est-ce que tu fabrique avec ces gars-là ? »

« Je te conterais bien cette longue histoire, mais la casa prend feu. »

« Ah oui, c’est vrai. » je saisi le seau d’eau que j’avais amené avec moi et balance le tout sur un départ de feu causé par ma petite bombe artisanale, mieux vaut ne pas faire flamber tout le quartier, les voisins pourraient m’en tenir rigueur.

« Il faudra que tu vienne boire un verre au cabaret, me raconter ça. »

Hmm, j’ai l’impression d’oublier quelque chose. Ah, effectivement ! J’écrase la main du gars qui a sortit un pistolet ou je ne sais quoi de je ne sais où et, après l’avoir renvoyé d’un bon coup de pied au milieu de ses potes, j’arme mon propre pied de chaise avec un cliquetis très satisfaisant. Cela calme les questions et imprécations qui fusent devant moi.

« Quant à vous mes lascars, vos potes m’ont attaqué et c’est la même pour le mal rasé. On s’est expliqué un peu vivement, mais c’est eux qui l’ont cherché. Moi je vous laisse dormir tranquilles, mais si vous touchez à un seul cheveu des filles du cabaret ou de la rouquine, quand je vous aurais arrangé la gueule, votre mère pourra pas s’empêcher de dégobiller en vous regardant. C’est clair ? »

Ça a l’air clair ? Ça a l’air clair.

« Bon, je vous laisse ranger le bordel, j’ai une longue journée demain… Bonne nuit. Antone, le bonghjornu à ta nièce. »



Voilà, c’est à peu près comme ça que ça s’est passé. Je suis assez satisfait de ma petite bombinette. Elle n’avait rien de folichon et elle n’a pas bousculé grand-chose mais, ça allait bien pour ce que je voulais. Faudra que je me penche sur ce genre de pétard un peu plus sérieusement, des fois qu’ils aient besoin d’une piqûre de rappel.

Mais l’heure n’est pas à ce genre de considérations. Tant qu’à perdre mon temps au marché noir, j’ai été chez un certain Jean, un brave homme a roulettes. Tenir une petite réserve d’alcool de sang me semble sage depuis l’attaque. Une question d’expérience. On est toujours interrompu dans son sommeil au moment où on s’y attend le moins.

D’ailleurs, cette nuit ça n’a pas manqué. Il faut dire que cette fois-ci j’ai prévenu à l’avance que je ne serais pas à l’heure au travail pour les prochains jours. Et que, pour des raisons pratiques et ne pas avoir à me lever demain, je me suis installé dans ce recoins parfait sur le flanc du cabaret, là où un pavé a été raclé et raboté opportunément pour y caler le second pied d’une chaise à l’angle exactement idéal pour la farniente doucereuse.
Je profite avec délice des heures mauves de la nuit pour m’adonner au repos du pacifiste qui précède la sieste du petit matinal.

RrZzzZzzZzz…

L’odeur de l’aube me chatouille plaisamment les narines et je les frotte avant de me rendor… Saloperie de bordel de merde… Elle est déjà là. Je fais mine de continuer à dormir en l’observant entre mes cils. Sans son uniforme de serveuse, elle est méconnaissable. Du moins, aussi méconnaissable que peu l’être une Naga blonde aux yeux rouges avec des écailles couleur sable sur les bras. Mais il est trop tôt pour faire des descriptions, referme cette paupière mon petit Ǽðřəδoņ et laisse la se décrire elle-même.

___________________________________________________


Ingénierie : Bricolage (6) ; Machine à Vapeur (1) ; Ingénierie Mécanique (1)
Artisanat : Apprenti menuisier (2) ; Apprenti couturier (1)
Explosifs : Manipulation (2)
Combat (chaise renforcée) : Base Offensive (6) ; Parade (6) ; Feinte & Déplacement (3) ; Maestru d’Arma (2)
Combat (mains nues) : Base Offensive (3)
Tir (pied de chaise) : Base de Tir (1)
Agilité : Souplesse (2) ; Acrobatie (2)
Autres : Perception (6) ; Résistance au poison (2) ; Résistance aux maladies (3)
Physique : Endurance (4) ; Force (3) ; Dur à cuire (3)

Avatar© : Ann-Jey
Revenir en haut
Publicité






 Message  Posté le: Mar 1 Mar 2016, 15:33    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Kansha
Moussaillons


Inscrit le: 28 Sep 2014
Messages: 82
Localisation: Waterloo
Emploi: Etudiant
Espèce: Nagas

 Message  Posté le: Dim 20 Mar 2016, 19:51    Sujet du message: Discussion civilisée et préparatifs en poudre Répondre en citant

Kansha s'étira un peu ses épaules, les doux rayons de l'aube caressant son dos écailleux.

Aaaaah...En voilà, une belle journée qui se profilait devant elle. Elle n"avait même pas à se soucier de son boulot, c'était arrangé! Vu qu'en même temps, c'était Matthieu qui avait arrangé ce foutu pari, c'était normal. Ce dernier lui avait donc donné congé pour la journée, en lui remarquant de ne pas faire de "bêtises" , avec un de ces petits clins d’œil remplis de sous-entendus dont il avait le secret.

En tout cas, grace à ce congé, elle était bien contente de ne pas avoir à porter cette foutue tenue de serveuse pour la journée. A la place, elle allait pouvoir profiter de quelque chose un peu plus simple, et un peu plus couvert, surtout. Une chemise en lin blanc avec un gilet en cuir, sans manche - sans oublier une jupe beige pour recouvrir ses parties plus intimes.

Pour l'occasion, elle avait même prise sa lance. Hors de question de sortir en pleine nature sans armes, sans parler du possible renard qui voudrait bien faufiler sa truffe sous sa jupe. Tiens, en parlant du diable...Maintenant qu'elle approchait le cabaret, la Naga pouvait l'observer au loin.

Bien entendu, il était en train de pioncer tranquillement sur sa chaise.

Même pas surprise.

Quand elle y repensait, c'était quand même assez ironique...Quand on le regardait le Kallistéen, on pourrait bien penser que c'était un paresseux inoffensif...Mais non, il ne fallait pas se fier aux apparences, comme elle l'avait réalisé quelques jours plus tôt. Quand même, on aurait du mal à réaliser quand c'était le fameux "Tueur d'Anges" qui semblait continuer sa nuit tranquillement sur sa chaise, en équilibre contre le mur.

Bon...Voyons si il a toujours le sommeil aussi lourd, cette tête de nœud.

- Ding dong. " Elle tapa gentiment sur les chaussures du Kallistéen du manche de son arme. "C'est l'heure de se réveiller." Celui-ci ne bougea pas d'un cil, enfin, presque - il prit le temps d'ouvrir d'un de ses yeux, son regard presque menaçant pointé vers Mademoiselle casse-pieds.

- Qui tu es, toi, pour commencer une si belle journée avec ce genre de grossièretés ?"

- Grossièreté?" Elle leva un sourcil. "C'est grossier... De te réveiller?" fit-elle d'un ton moqueur. Le sommeil, c'était sacré, d'accord, mais quand même! Faut bien se lever, un jour...Surtout ci c'était pour guider quelqu'un au travers du maquis. Malgré ce tel manque de manières, le Kallistéen se contenta de toiser l'impudente de haut en bas.

- J’allais te dire que tu t’encombres pour rien avec ta pique. " lança-t-il en s’étirant le dos avec un grognement. "Mais tu en auras peut-être besoin en fait… "

La Naga ne put retenir un petit rire face à sa réaction. Tant que ça, hein? Et peut-être pas que lui, on dirait.

-D'accord, d'accord..." fit-elle en rigolant encore un peu. "J'ai pigé. On respecte la sieste."

___________________________________________________

Fiche de Kansha Vespial

<th colspan="3">Compétences Raciale (Naga) - 6</th><th colspan="3">Compétences Communes - 10</th>
Palier 1 - (6)Palier 2 - (0)Palier 3 - (0)
Pureté du sang (1) Mue (0) Evolution (0)
Sens reptiliens (0) Sang froid (0)
Souplesse (2) Venin (0)
Constriction (3) Détente (0)
Naginata - Base Offensive (4)
Discrétion (1)
Force (2)
Endurance (2)
Dur à Cuire (1)

Revenir en haut
Ǽðřəδøņ
Taxi Kallistéen


Inscrit le: 24 Fév 2013
Messages: 181
Localisation: Assis
Emploi: Dormeur
Loisirs: Dormir
Espèce: Humains

 Message  Posté le: Dim 27 Mar 2016, 16:47    Sujet du message: Discussion civilisée et préparatifs en poudre Répondre en citant

Eh bien… nous voilà partis.

___________________________________________________


Ingénierie : Bricolage (6) ; Machine à Vapeur (1) ; Ingénierie Mécanique (1)
Artisanat : Apprenti menuisier (2) ; Apprenti couturier (1)
Explosifs : Manipulation (2)
Combat (chaise renforcée) : Base Offensive (6) ; Parade (6) ; Feinte & Déplacement (3) ; Maestru d’Arma (2)
Combat (mains nues) : Base Offensive (3)
Tir (pied de chaise) : Base de Tir (1)
Agilité : Souplesse (2) ; Acrobatie (2)
Autres : Perception (6) ; Résistance au poison (2) ; Résistance aux maladies (3)
Physique : Endurance (4) ; Force (3) ; Dur à cuire (3)

Avatar© : Ann-Jey
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






 Message  Posté le: Aujourd’hui à 17:30    Sujet du message: Discussion civilisée et préparatifs en poudre

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Quartier Marchand -> Rues et ruelles Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 3.0 France.

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com